« Ne touche pas à mon poste » ou Quand le pouvoir putschiste élimine tous les dangers…

Il est difficile pour le simple citoyen de voir en cette arrestation de Raymond Ranjeva, ainsi que celle de sa fille, autre chose qu’une tentative du pouvoir en place d’éliminer sur son passage tout être humain ou toute institution qui pourrait le gêner dans la conduite de ses affaires privées… Rappelons que Raymond Ranjeva a annoncé en juin 2010 sa disponibilité pour diriger une transition neutre – ce qui est la source de ses problèmes aujourd’hui car on l’accuse par ce biais d’être partie prenante dans le vrai faux coup d’état rebaptisé mutinerie puis jugé comme un putsch (comme si le pouvoir en place ne savait pas ce qu’était vraiment un putsch). Mais manifestement on ne touche pas à une transition dont la suite est minutieusement et unilatéralement bien préparée, et qui est une vache à lait rêvée pour des businessmen déguisés en politiciens !

Mais Raymond Ranjeva n’est pas la seule personnalité qui fait l’objet de procédures, et d’arrestations. N’oublions pas que le vice-Président de la Transition désigné par les Accords de Maputo, Fetison Andrianirina, a été également inquiété... En tout cas, le vrai faux putsch du 17 novembre a été bien exploité pour montrer de quoi le régime en place est capable. La presse titre à juste titre : « Madagascar : vague d'arrestations après la tentative de putsch ! »

A l’image de l’arrêt des négociations de Maputo et suite à la consécration de certaines personnes en tant que « Président » de la transition – car seul le titre intéressait – le référendum (encore une parodie ou l’on utilise des miroirs grossissant pour s’adjuger une certaine légitimité) sera la seule occasion de vote du citoyen Malgache cette année. En effet, les « élections » municipales entre guillemets, prévues dans le calendrier unilatéral de la HAT sont reportées à l’année prochaine alors que seules trois élections ont été votées dans la loi des finances 2011. Laquelle des élections communales, législatives, sénatoriales ou présidentielles vont passer à la trappe ?

Quelques articles sur le sujet :

http://www.rfi.fr/afrique/20101127-madagascar-raymond-renjeva-liberte-provisoire-apres-mutinerie-ivato