Référendum 17 novembre 2010

Conclusions accablantes de la société civile

Selon la KMF CNOE (Education des citoyens) en charge du suivi des élections à Madagascar, en 20 années d’expérience, et cela en matière de respect de la Loi, en matière d’organisation, en matière d’intimidation flagrante, en matière de corruption… le référendum organisé le 17 novembre dernier était le pire de tous !!! Au milieu de ses constats accablants et de ses aspirations, la société civile espère notamment qu’une suite sera donnée à l’affaire liée aux bulletins pré-cochés au crédit du OUI.

Les membres de la KMF CNOE comptent parmis les rares observateur à avoir accepté et répondu présents afin de suivre ce référendum. Toutes les parties sollicitées de la communauté internationale ont décliné l’invitation de la HAT car ces élections au caractère unilatéral ne respectaient pas l’article 96 de l’accord de Cotonou.
-