Madagascar vidé de ses élus...

Après le chef de l’Etat, les Parlementaires… les maires – derniers élus en fonction à Madagascar – viennent de subir la machine à détruire la démocratie de Andry Rajoelina et de ses sbires.

Quelques mains levées durant la « conférence nationale » unilatérale orchestrée par la HAT ont suffi pour destituer ces élus en poste depuis décembre 2007 et balayer d'une chiquenaude - encore et toujours -  le choix des électeurs. Faut-il s’en étonner ?

Les élections unilatérales qui n'auront d'élection que leur nom ont, en effet, besoin de personnes obéissant à 100% à leurs maîtres. C'est une pratique d'un autre temps qui revient en force dans un pays vidé de ses élus!!!


Lire quelques articles sur le sujet