Madagascar: condamné à un avenir sombre…

Le coup d’Etat, et de surcroît l'entêtement de M. Andry Rajoelina à imposer son régime illégal condamnent Madagascar, et son peuple à un avenir sombre…



FMI : Pas de retour des aides sans reconnaissance internationale

Extrait de l’interview de Pierre van den Boogaerd accordée au quotidien Midi Madagasikara, en février 2010.
(…)  il s’avère encore très difficile de regagner la confiance perdue des bailleurs de fonds. Pierre van den Boogaerd, le Représentant Résident du FMI nous a par exemple déclaré hier dans une interview qu’il nous a accordée qu’il n’y aura pas de retour des aides sans reconnaissance internationale : « Jusqu’à maintenant, la position du FMI est la même que celle qu’il a adopté depuis le début de la crise, à savoir, tant qu’il n’y aura pas une reconnaissance internationale, ses relations avec Madagascar ne reprendront pas ».

--

----BM: Sombres perspectives pour Madagascar

Extrait d'un article de F.R. de Madagascar Matin, en février 2010.

La Banque mondiale n’est pas allée par plusieurs chemins dans son rapport de février 2010 sur le cas de Madagascar. Cette institution de Bretton Woods a été claire : les perspectives pour l’économie malgache seront encore plus sombres cette année. (…) La Grande île se trouve dans le chaos total avec l’impact de la crise financière internationale et la persistance de la crise politique. La Banque mondiale annonce que l’économie locale a certainement été en récession depuis le deuxième trimestre de 2009.

(…) La plupart des secteurs tournés vers l'exportation vont souffrir de la suspension de l’AGOA. Bien que les Etats-Unis ne représentent qu'environ 20 pour cent des exportations malgaches, l'impact de signalisation de cette mesure est de nature à décourager d'autres investisseurs potentiels. (…) Les interférences croissantes du gouvernement dans les activités d'affaires ont soulevé la suspicion et découragé l'entrée de nouveaux opérateurs et de nouveaux investissements.