Mars 2011: la Commission paritaire ACP-UE inaccessible aux « parlementaires » malgaches ?

Une parlementaire (européenne) membre de la Commission et en bonne connaissance du dossier malagasy aurait fustigé le 17 mars 2011, non seulement les arrestations illégales du régime, les atteintes aux droits de l'homme mais également les trafics en tout genre, notamment de bois de rose.
Lire l’article