Amnesty International, 2011 : Violations des droits humains par la HAT

Amnesty International a publié son rapport ! Il est accablant et reflète ce que le citoyen malgache ne cesse de dénoncer depuis le putsch perpétré par Andry Rajoelina et consorts, il y a deux ans !

Voilà comment Amnesty International résume la situation malgache : «des violations des droits humains – arrestations illégales, détention arbitraire, recours excessif à la force contre les manifestants et attaques contre des journalistes et dirigeants d’opposition, entre autres ont été commises par les forces de sécurité, qui bénéficient d’une impunité quasi-totale. Des opposants au gouvernement ont été jugés dans le cadre de procès non-conformes aux normes d’équité ». Accablant !!!

Ci-après quelques extraits du rapport :

Au titre de l’utilisation excessive de la force et homicides illégaux

- Les forces de sécurité ont dispersé avec violence les manifestations publiques organisées par l’opposition, et des personnes ont été tuées ou blessées. Les auteurs des violences n’ont pas été poursuivis (…)

Au titre des arrestations et détentions arbitraires

- Des opposants politiques à la HAT (…) ont été arrêtés et placés arbitrairement en détention par les forces de sécurité. Des personnes arrêtées en 2009 étaient toujours en détention, 18 prisonniers au moins ont effectué une grève de la faim (…)

Au titre de l’atteinte à la liberté d’expression

- Des journalistes ont cette année encore été soumis à des manœuvres d’intimidation et à des actes de harcèlement. Les organes de presse privés et ceux perçus comme ayant des liens avec l’opposition ont été pris pour cibles (…)

Comme le souligne Amnesty International, à Madagascar, il y a un besoin urgent de justice !!!

 

Lire l’intégralité du rapport 2011 sur Madagascar