José Ribeaud, journaliste, spécialiste de la grande île, tire un bilan des deux ans au pouvoir de l’autocrate Andry Rajoelina, qui prétendait démocratiser le pays. Résultat, les caisses sont vides, le pillage des ressources et la terreur règnent en maître !!! Lire l'article
-